A Markoye, il n' y a pas beaucoup de cultures à cause de la sécheresse. La seule culture que l'on peut faire est le mil. Surtout, les agriculteurs doivent travailler dur pour récupérer l'eau et à cause de la sécheresse il y a moins de gens qui achètent.

carte-burkinaLà bas, il y a deux sortes d'eau:

l'eau qui est payante et potable, on là prend à la pompe.

borne fontaine

L'eau qui est gratuite et non potable. On là récupère dans ce que l'on appelle un puisard pour arroser les cultures, hydrater les animaux mais certaines personnes là boivent quand même.

puisard

Là bas, on utilise moins de 3 litres d'eau par jour et par personne.

Il faut penser aux gens de Markoye et à leurs difficultés à vivre avec l'eau: C'est aussi pour cela qu'on ne doit pas gaspiller l'eau.

Adem, Mokhtar, Redouane, Sofiane, Mickaël et Wesley.